Mes engagements

Solidaire, toujours.

À Lausanne, il y a cette mère de famille qui cumule trois emplois de 6h le matin à 21h tous les jours sauf le dimanche. Elle vient chaque semaine chercher un colis alimentaire dans une maison de quartier.

Comme vous, nous voulons que cette femme n’aie plus besoin d’un colis alimentaire. Qu’elle puisse se former, avoir accès à un emploi avec un salaire juste, des solutions de garde pour ses enfants mais aussi des possibilités de loisir.

Écoute & participation

La participation citoyenne s’exerce dans l’urne mais pas seulement. L’engagement des milieux associatifs, les démarches participatives, les forums citoyens sont autant d’occasion de permettre la participation de tous les publics.

Renforcer la démocratie, c’est aussi renforcer l’accès au débat et la prise en compte des opinions dans les processus décisionnels de la ville. En tant que politique, nous avons un rôle de pont à jouer, entre les institutions et les milieux associatifs notamment.

Durabilité

Nous voulons que les générations suivantes puissent retrouver du sens, rêver encore, se former. Les jeunes qui s’engagent aujourd’hui ont compris les enjeux de demain.
Nous pouvons atteindre l’objectif de zéro émission de CO2 à Lausanne, en agissant notamment sur la consommation d’énergie et les émissions des bâtiments et des transports et sur l’approvisionnement en électricité.
Toujours avec ce principe incontournable, les réponses à l’urgence climatique doivent être accessibles à toutes et tous indépendamment de sa situation socioéconomique.

Égalité & respect

Les facteurs de discrimination et d’inégalités de traitement peuvent être multiples (en fonction de son origine, de sa couleur de peau, de son identité de genre, de son orientation sexuelle, de sa morphologie, de son appartenance religieuse,…). Certaines personnes, ou groupes de personnes subissent simultanément plusieurs formes de discrimination. Nous nous engageons depuis longtemps pour une ville sans discrimination. Il est temps d’aller encore plus loin en créant un observatoire des discriminations afin de pouvoir agir.

Proximité

Nous voulons que ce couple avec deux enfants qui vit à la Bourdonnette puisse être fier de son quartier, que leurs enfants aient la possibilité de suivre des cours de langue première, que Madame puisse terminer sa formation entamée dans son pays d’origine et pourquoi pas, s’engager en politique.

Nous voulons que cet homme de 75 ans, avec des pépins de santé qui vit seul à Prélaz puisse participer à un jardin communautaire, donner son avis sur l’aménagement du quartier, boire l’apéro avec des voisines et voisins et vivre le plus longtemps possible à domicile.

Car nous ne voulons pas simplement cohabiter mais nous voulons vivre ensemble. Les Lausannoises et Lausannois ont plus de 160 nationalités différentes. C’est une véritable richesse !